Actualités Sport Yamoussoukro : CAN 2021, Les travaux de construction et de réhabilitation des infrastruc...

Yamoussoukro : CAN 2021, Les travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures lancés par le Premier Ministre / Cout global de réalisation : 282 707 767 767 FCFA


Posté par Admin le
Image du site www.unite.ci

La Côte d’Ivoire veut se donner la chance de succès de l’organisation de la CAN 2021 à elle confiée par la Confédération Africaine de Football (CAF). C’est dans cette optique que  le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly a procédé le vendredi 19 octobre dernier à Yamoussoukro au lancement officiel des travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures sportives et d’hébergement de cette compétition internationale qui se tiendra en Côte d’Ivoire. Cela, suite au lancement des travaux de construction du stade olympique d’Ebimpé (Abidjan) le 22 décembre 2016 d’une capacité de 60 000 places. Selon Kacou Parfait, directeur du pole bâtiment et aménagement du territoire ce sont au total 6 stades de compétitions et 4 terrains d’entrainement restants à réaliser par site, soit 24 au total dans les villes hôtes que sont Abidjan (2 poules), Bouaké (1 poule), Korhogo (1 poule), San-Pedro (1 poule) et Yamoussoukro (1 poule). Au terme des appels d’offre internationaux quatre entreprises ont été retenues pour la réalisation de ces infrastructures. Il s’agit de MOTA ENGIL, entreprise portugaise pour le lot 1 (extension du stade de la paix de Bouaké en portant sa capacité de 25 000 à 40 000 places, construction d’une cité CAN constituée de 32 villas de 5 pièces, construction de 4 terrains d’entrainement, réhabilitation du stade Houphouet Boigny en portant sa capacité de 33 000 à 40 000 places.) CNBM, entreprise chinoise pour le lot 2 (construction d’un stade 20 000 places à Korhogo, d’une cité CAN constituée de 32 villas de 5 pièces et de 54 terrains d’entrainement).  Chine CIVIL-OMNI Travaux, entreprise chinoise pour la réalisation du lot 3 (construction d’un stade de 20 000 places à San Pedro, d’une cité CAN constituée de 32 villas de 5 pièces et de 4 terrains d’entrainement).  La construction d’un terrain de 20 000 places à Yamoussoukro, d’une cité CAN constituée de 32 villas de 5 pièces et de 4 terrains d’entrainement est confiée à SOGEA-SATOM, entreprise française pour le lot 4. Le tout d’un cout global de 282 707 767 767 FCFA. A cette occasion le Premier Ministre Amadou Gon, président de la cérémonie a indiqué que cette initiative matérialise l’engagement du président de la république à honorer le choix porté sur la Côte d’Ivoire par la CAF le 20 septembre 2014 pour abriter la coupe d’Afrique des nations en 2021. Il s’agit selon lui pour le gouvernement de mettre tous les moyens pour tenir cet engagement dans les délais impartis et de mettre à la disposition de la CAF et de la FIF des infrastructures sportives et d’hébergement de qualité respectant les normes requises pour une parfaite organisation de cette compétition sportive internationale. Il a estimé que cet évènement majeur aura le mérite de développer l’esprit d’équipe, la solidarité, la cohésion entre les ivoiriens et les ivoiriennes. Vu que le sport est porteur de valeurs fortes que sont l’honneur, la discipline, l’honnêteté et le fairplay auxquelles nous devons faire tous siennes dans le contexte actuel. Mais avant Paulin Claude Danho, Ministre  du sport et loisirs a traduit sa reconnaissance à tous ceux qui ont apporté leur contribution afin que ce projet prenne forme. Notamment les chefs traditionnels qui ont accepté d’offrir leur terre pour la réalisation de ces infrastructures sportives. Il a dit compter sur l’implication de tous et de la fédération de toutes les intelligences pour réussir ce pari. Non sans rassurer le chef de l’Etat et la CAF de la réalisation de ces infrastructures dans les délais requis pour répondre à l’attente de la communauté nationale et internationale.

 

Noël Angan