Actualités Économie Grand Bassam / Un séminaire sur la Gestion des finances publiques ...

Grand Bassam / Un séminaire sur la Gestion des finances publiques


Posté par Admin le
Image du site www.unite.ci

la validation des mécanismes de mise en œuvre de la comptabilité des matières au centre d’un séminaire à Bassam
Un séminaire de validation des mécanismes de mise en œuvre de la comptabilité des matières, réunissant les experts en finances publiques, en gestion financière, en économie, en statistiques économiques, en marchés publics et de juristes, s’est ouvert ce mercredi 21 novembre 2018 à Grand Bassam. 

Depuis 2012, l’espace de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a adopté la directive n°03/2012/CM/UEMOA portant Comptabilité des matières. Cette politique de Gestion publique vient de façon précise renforcer, Sécuriser et moderniser la gestion des immobilisations corporelles, incorporelles et des stocks détenus par les services de l’État, les collectivités territoriales et des Établissements Publics Nationaux. L’État de Côte d’ivoire veut, à travers ce mécanisme provisoire proposé par le Bureau National d’Etude Techniques et de Développement (BNETD), lui même mandaté par la Direction Générale du Budget et des Finances, transposer cette directive en législation nationale.

Ali Cissoko, le Directeur du patrimoine de l’Etat a expliqué que la rencontre de Grand Bassam va permettre aux acteurs concernés de s’accorder sur la nature et les mouvements des biens sur lesquels portent la comptabilité des matières, les attributions et responsabilités des acteurs et des structures chargés de la gestion des matières et le contrôle de la gestion des matières.

‘’Je vous invite à vous approprier et porter un regard critique sur ce mécanisme aux fins de nous procurer un arsenal réglementaire de mise en œuvre de la comptabilité des matières en Côte d’Ivoire’’, a lancé le Directeur Général du Budget et des Finances à l’endroit des participants à l’Atelier. Il a invité les participants audit Atelier à travailler de sorte à produire des résultats de qualités dans la finalisation de ce dossier.

Se référant à la réforme budgétaire et celle des Finances publiques, Ali Cissoko a affirmé: ‘’la Côte d’Ivoire est bien partie pour être dans le peloton de tête en terme de transposition de ces directives en législation nationale’’.

Ce séminaire intervient après l’atelier de validation nationale de l’avant-projet de décret portant Comptabilité-matière tenu en juin 2017. Et dont le résultat finalisé a été transmis au Secrétariat Général du Gouvernement, pour validation.


Elisée B.