Actualités Politique Côte d’Ivoire / Violences post municipales à Grand-Bassam : Les Avocats de George Ezal...

Côte d’Ivoire / Violences post municipales à Grand-Bassam : Les Avocats de George Ezaley démentent les accusations et exigent l’annulation du scrutin


Posté par Admin le
Image du site www.unite.ci

 « Non Monsieur Ezaley n’est ni casseur ni fraudeur, nous demandons que soient mis fin toutes les campagnes de diabolisation et de dénigrement contre lui ». Ce sont en substance les maître-mots de la conférence de presse animée ce jeudi 27 décembre 2018 à la Maison de Pdci-Rda par les Avocats du Maire sortant de Grand-Bassam. Pour les défenseurs du candidat Pdci, leur candidat n’a pas perdu lors des dernières élections survenues le 16 décembre dans la ville balnéaire. A travers une projection sur PowerPoint, les hommes de loi ont démontré avec preuves que « ce sont 992 voix d’écart entre les candidats Moullo et Ezaley mais à l’avantage du Maire sortant ».Les conférenciers précisent par ailleurs que « ce sont 6700 voix qui n’ont pas été comptabilisées à cause des casses perpétrées dans les bureaux de vote ».Mais face à toutes ces violences, la question est de savoir : « A qui profite réellement le crime ? ».Pour les hommes en toge, « Ezaley est loin d’en être l’auteur encore moins le commanditaire. Et pour cause : A l’issue du scrutin du 13 octobre dernier le candidat du Pdci et des membres de son équipe de campagne ont eu maille à partir avec la justice qui les avait accusé à tort d’être à l’origine des casses. L’un de ses collaborateurs croupis encore même en prison malgré les 5 demandes de mise en liberté provisoire. Aussi avant le scrutin du 16 décembre, le candidat et le Pdci ont multiplié les appels à la paix et à la tolérance pour une élection sans heurt. Enfin,M.Ezaley malgré tout reste le plus grand favori de ce scrutin. Alors quel intérêt aurait-il à vouloir semer des troubles ? » Et les avocats de conclure « la violence ne peut en aucune façon venir du camp de M.Ezaley. M.Ezaley n’est ni casseur ni fraudeur ».

Tienfo Gisèle