Actualités Économie Côte d’Ivoire : Secteur agricole / Le Directeur Général du conseil du café-cacao éc...

Côte d’Ivoire : Secteur agricole / Le Directeur Général du conseil du café-cacao échange avec les producteurs


Posté par le
Image du site www.unite.ci

Unite.ci, Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, Monsieur KONE Brahima Yves, a eu une rencontre d’échange ce vendredi 03 mai 2019, avec les associations de producteurs et responsables de sociétés-coopératives de café-cacao en vue de les sensibiliser sur l’importance de l’adhésion des producteurs au projet de Recensement des Producteurs de Café-Cacao et de leurs Vergers (RPCCV). 
En effet, depuis le lancement officiel dudit projet le lundi 15 avril 2019 à l’hôtel Président à Yamoussoukro, des informations sur le terrain faisaient état de ce que certains producteurs seraient réticents audit recensement, suite à des rumeurs liées à l’impôt foncier.

En somme, certaines personnes hostiles à cette opération se sont adonnées à des actes de désinformation auprès des producteurs, révélant à ces derniers qu’ils payeront des impôts fonciers s’ils adhèrent au RPCCV.
Le Directeur Général a donc saisi l’occasion pour rassurer les producteurs café-cacao en ces termes : ″ cette opération n’a nullement l’objectif de faire payer des impôts aux producteurs. Elle permettra d’avoir une base de données fiables sur les producteurs de café-cacao, la production et les parcelles cultivées ″.
Aussi, a-t-il insisté sur le fait que cette opération permettra de régler définitivement les problèmes liés à la traçabilité du cacao, à l’effet de changer l’image du cacao ivoirien sur l’échiquier international. A ce sujet, il s’est voulu clair en ces termes : ″ les producteurs qui ne se feront pas recenser, ne pourront pas vendre à terme leurs produits ″. 

Prenant la parole à leur tour, les producteurs de café-cacao ont unanimement félicité le Directeur Général pour cette initiative, avant de décrier le comportement maladroit et incompréhensible de certains d’entre eux. Ils ont à cet effet, marqué leur attachement à ce projet et leur volonté d’accompagner Le Conseil du Café-Cacao pour la réussite de cette opération car, selon eux, il y va de leur intérêt.
Aux termes des échanges, Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, Monsieur KONE Brahima Yves, a rassuré les producteurs que Le Conseil du Café-Cacao se donnera tous les moyens pour achever et réussir ce RPCCV et affirme être ouvert à toute collaboration avec les organisations des producteurs de café-cacao.