Actualités Politique ALLOCUTION DE M. NOUFE MICHEL, CONSEILLER POLITIQUE RHDP, DIRECTEUR LES MOYENS GENERAUX DU...

ALLOCUTION DE M. NOUFE MICHEL, CONSEILLER POLITIQUE RHDP, DIRECTEUR LES MOYENS GENERAUX DU TRESOR PUBLIC, PARRAIN DE LA NUIT DU RAMADAN. ‘’BONDOUKOU 2019’’


Posté par le
Image du site www.unite.ci

unite.ci, mardi 11 juin 2019; Je voudrais au moment où je prends la parole cette nuit, sacrifier à un devoir. Devoir de reconnaissance et de gratitude envers la valeureuse population de Bondoukou, mes chers parents.

Bondoukou, terre d’accueil ou vivent plus de 10 ethnies en parfaite symbiose.

Bondoukou, la ville aux Milles mosquées ou cohabitent toutes les religions en parfaite harmonie.

Bondoukou, qui avec Bouna et Kong forment un trépied, un foyer, socle indispensable à la bonne marche de nos différentes communautés.

Ceux qui connaissent l’histoire, savent que quand on est de Bouna, on est également de Bondoukou. Merci aux Têtes couronnées, merci au Grand Imam, merci aux Reines mères et aux différents chefs de villages et de communautés qui ont su préserver ces liens séculaires et entretenu cette fraternité légendaire.

 

J’ai été élève ici, et j’ai obtenu le Baccalauréat ici. Et c’est d’ici que va s’ouvrir pour moi une exaltante aventure qui débouchera plus tard sur cette carrière d’homme des Finances.

C’est donc beaucoup d’émotions et d’intenses souvenirs que je récent    au moment où je prends la parole à l’occasion de cette fête de Ramadan 2019.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Chers parents,

Durant ce mois de jeûne, vous avez fait beaucoup de prières et de bénédictions pour chacun de nous et surtout pour la paix dans notre pays et plus particulièrement pour la région du Zanzan. Et si nous sommes ici ce soir, c’est parce que Allah, le miséricordieux a exaucé vos prières. Qu’il soit loué et vous, soyez-en remercié.

 

 

 

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Chers parents,

Si j’ai accepté d’être le Parrain de cette soirée, c’est au nom de la fraternité. Fraternité qui lie les peuples de Bouna et de Bondoukou.

Cher frère DIDIER YEBOA, merci de nous avoir associé à cette magnifique soirée. Félicitations à toi et à toute ton équipe, pour ces moments de détente et de joie que tu ne cesses de procurer aux populations du Grand Zanzan. Tu as tout notre soutien et nous serons toujours présents pour magnifier la paix, l’entente et donner la joie à nos parents.

Vous savez, nous avons décidé de nous engager auprès de nos parents, d’être proche d’eux et vivre leur quotidien. C’est à ce seul prix que nous pourrons avec notre carnet d’adresses et nos ressources propres, participer à leur épanouissement.

 

Le Président ALASSANE OUATTARA, et son  gouvernement dirigé par notre  dynamique Premier Ministre AMADOU GON COULIBALY, sont à la tâche.

L’année 2019 a été décrétée  ‘’Année du social’’ dans notre pays. Tout simplement pour donner un coup d’accélérateur dans tous les domaines à même d’impulser un réel développement au moment où  nous allons allègrement vers l’émergence à l’horizon 2020, selon le vœu du Président ALASSANE OUATTARA.

Notre rôle en tant que, cadres, élus,  fils et filles du grand Zanzan est d’aider nos parents et les accompagner afin qu’ils ne soient pas en marge de ce vaste programme de solidarité et de partage entrepris par le 1er Ministre et son  gouvernement.

Chers frères et sœurs, donnons-nous la main pour écrire les plus belles pages de l’histoire notre région.

 

 

Le Zanzan est abusivement qualifié de région pauvre. Nous, nous disons non car le Zanzan est riche. Oui, je dis bien riche de ses hommes et de ses ressources naturelles. Aussi, le Gontougo et le Bounkani mis ensemble constituent la plus vaste région de la Cote d’Ivoire.

Mesdames et messieurs,

Chers parents,

Les potentialités sont immenses, les terres fertiles et la nature généreuse. Nos parents sont de braves travailleurs. La seule chose qui véritablement a fait défaut est souvent  l’entente des cadres que nous sommes.

Je me souviens encore de la crise communautaire de Marahui en 2008 et de celle toute récente de Bouna en 2016, avec son corolaire de pertes en vie humaines et de dégâts. Œuvrons à éviter ce genre de conflits communautaires qui nous éloignent des problèmes essentiels.

 

 

C’est malheureusement ce que très souvent les gens retiennent de nous. Pourtant, le Zanzan c’est plus de 10 ethnies, chacune avec ses richesses qui cohabitent ensemble. Faisons de cette diversité, notre force et donnons l’exemple d’un peuple unis et solidaire.

Du haut de cette tribune, je voudrais solennellement prendre l’engagement d’œuvrer aux cotés des autres cadres et leaders d’opinion, à la paix et au développement de notre grande région, le Zanzan. Oui si nous sommes unis et solidaires notre région ne sera plus qualifiée de pauvre. Au contraire nous serons vus comme la plus riche de Côte d’Ivoire. Oui j’ai foi.

Donnons-nous la main et allons au rendez-vous du développement.

Faisons de la cohésion sociale le socle de toutes nos actions. C’est à ce seul prix que nous  pourrons avancer et aller au rendez-vous du donner et du recevoir pour le bonheur des populations du District du Zanzan.

 

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Chers parents,

Aujourd’hui est jour de fête, donnons libre cour à nos émotions. Les occasions de retrouvailles, nous les multiplierons et nous en profiterons pour parler développement.

Je voudrais sincèrement dire merci à mon ainé, KOSSONOU KOUASSI IGNACE, Président du Conseil Régionale du Gontougo, à mon jeune frère  l’honorable MAIZAN KOFFI NOEL, Député de Bondoukou commune et Sous-préfecture pour leur appui constant aux différentes populations. Transmettez tous mes remerciements au Ministre KOBENAN KOUASSI ADJOUMANI, pour sa générosité, sa disponibilité et son appui constant à tout le Zanzan.

Au grand Imam et toute la communauté musulmane du Gontougo, qu’Allah vous donne le bonheur ici-bas et le paradis dans le ciel.

Merci à nos mamans les Reines mères pour votre présence distinguée.

Au corps préfectoral et à l’administration toute entière, merci pour votre appui institutionnel à notre région.

Merci à vous pour toutes les actions de développement et je me tiens à vos côtés pour continuer à procurer du plaisir à nos parents.

Aux artistes qui sont présents pour la fête du Ramadan, félicitations et merci pour vos différentes prestations.

Bonne fête à toutes et à tous. Soyez sur d’une chose, je le dis tout haut et fort «  Le meilleur reste à venir ».

 

Je vous remercie.