Actualités Société Côte d’Ivoire : Fermeture définitive de la décharge / Plus de 5 milliards investis ...

Côte d’Ivoire : Fermeture définitive de la décharge / Plus de 5 milliards investis à Akouédo pour les actions sociales


Posté par le
Image du site www.unite.ci

 

 

unite.ci, Abidjan le 8 juillet 2019 : DISCOURS DE MADAME

LE MINISTRE DE L’ASSAINISSEMENT ET DE LA SALUBRITE

 

A L’OCCASION DE LA CEREMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET DE FERMETURE ET DE REHABILITATION DE LA DECHARGE D’AKOUEDO

 

 

Excellence Monsieur le Premier Ministre, chef du gouvernement;

  • Monsieur le Président de la Chambre des Rois Traditionnels;
  • Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité ;
  • Mesdames et messieurs les membres du gouvernement, chers collègues ;
  • Monsieur le Gouverneur du district autonome d’Abidjan ;
  • Monsieur le Vice-président représentant le Président de l’Assemblée Nationale;
  •  

1

Monsieur le Vice-président représentant Monsieur le Président du Conseil Economique, Social et Environnemental ;

  • Mesdames et Messieurs les Ministres ;
  • Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs ;
  • Monsieur le Président de l’ARDCI ;
  • Monsieur le Président de l’UVICOCI ;
  • Monsieur le Préfet d’Abidjan ;
  • Monsieur le maire de la commune de Cocody ;
  • Honorables Députés ;
  • Mesdames et messieurs les vénérables Sénateurs ;
  •  

2

Mesdames et messieurs les maires ;

  • Mesdames et messieurs les Partenaires Techniques et Financiers ;
  • Mesdames et messieurs les représentants pays des agences du système des Nations Unies : PNUD, ONU-E...
  • Monsieur le Secrétaire Exécutif de la Convention d’Abidjan ;
  • Mesdames et messieurs les représentants des membres du gouvernement ;
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs de Cabinet ;
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Directeurs Centraux et Chefs de Services ;
  •  

3

Excellence Monsieur le Président de la Conférence des Evêques ;

  • Monsieur le Président du Forum des Confessions Religieuses ;
  • Monsieur le Président du Conseil Supérieur des Imams ;
  • Honorables Rois et Chefs Traditionnels ;
  • Honorables Dignitaires Religieux ;
  • Mesdames et Messieurs les Présidents des Fédérations et Associations de Femmes, de Jeunes, de Consommateurs, de Commerçants, de Transporteurs, d’Artisans ;
  • Vaillantes populations d’Akouédo ;
  • Chers amis de la presse ;
  • Mesdames et Messieurs ;

 

 
 

4

 

Ce jeudi 4 juillet 2019, est une date qui sera à retenir pour nos enfants et les générations futures.

Oui, Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Distingués invités,

 

5

L’histoire retiendra en effet, que le 4 juillet 2019, en exécution de la vision et de la volonté affichée du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, le Premier Ministre Amadou GON COULIBALY, Chef du gouvernement, a déclaré solennellement la fermeture de la décharge publique d’Akouédo, et lancé les travaux de réhabilitation et d’aménagement d’un parc urbain.

Les images de cette mémorable cérémonie seront gravées dans des livres d’histoire et autres documents d’information, et témoigneront de la présence effective et remarquée de hauts dignitaires de la République, ainsi que celle d’autorités administratives, politiques, religieuses, coutumières, de femmes et de jeunes.

 

6

Il me plait donc, dès l’entame de mon propos, de vous exprimer ma profonde gratitude, à toutes et à tous ici présents, pour l’honneur que vous nous faites d’assister à cette cérémonie de haute portée nationale, environnementale et historique.

 

Mesdames et Messieurs ;

Honorables invités ;

 

7

Cet important projet structurant qui nous réunit, n’aurait assurément jamais vu le jour, s’il n’avait été inscrit au répertoire des grands projets prioritaires du gouvernement, personnellement suivis par le Président de la République depuis 2011.

Et vous en avez donc fait votre Affaire Monsieur le Premier, déjà en qualité de Secrétaire Général de la Présidence de la République.

 

8

pour la nation, pour les populations et en particulier pour vos parents d’Akouédo, vous venez enfin, montrer au grand jour, et à la face du monde, que l’accord de Paris sur le climat, signé par le chef de l’Etat en 2015 au nom du peuple de Côte d’Ivoire, n’est pas une vue de l’esprit dans notre pays.

Grâce à votre implication personnelle, nous avons pu avancer, en assumant avec sagesse et efficacité, un héritage complexe et difficile.

La question de la décharge publique d’Akouédo était en effet une patate extrêmement chaude entre nos mains si fragiles.

Mais vous étiez là monsieur le Premier Ministre.

L’excellence étant votre marque, nous avons pu enfin y arriver.

 

9

Votre intervention de tout à l’heure, et les actes forts que vous poserez pour clore l’événement, ouvriront grandement les portes de l’espoir tant attendu par les populations d’Abidjan, mais surtout par vos parents d’Akouédo village.

Soyez en infiniment remercié monsieur le Premier Ministre.

 

 

10

Je voudrais associer à ces remerciements, l’ensemble des membres du gouvernement qui, chaque jour, nous ont apporté leur soutien et se sont pour certains, personnellement investis dans la gestion de tous les problèmes techniques, financiers et humains.

L’occasion est propice monsieur le Premier Ministre, pour témoigner, avec votre permission, mes  sincères remerciements à :

- Monsieur Ahmed BAKAYOKO, Ministre d’Etat, ministre de la Défense, anciennement ministre de l’Intérieur et de la Sécurité ;

- Monsieur DIAKITÉ Sidiki, Ministre de l’intérieur et de la Sécurité, ancien Préfet d’Abidjan;

 

11

- Monsieur Vincent TOH BI, Préfet d’Abidjan, anciennement Directeur de Cabinet du MEMIS ;

Pour la gestion des crises d’impatience avec nos frères du village.

- Monsieur le gouvernement BEUGRÉ MAMBÉ pour son implication et sa disponibilité ;

- et Monsieur le Ministre DANHO Paulin pour ses bons offices.

 

12

Je voudrais également remercier les ministres CISSÉ Aboudrahaman, KONÉ Adama, DÉ Isaac, KONÉ Bruno et le Secrétaire d’Etat Moussa SANOGO, pour leur sens de la solidarité, leur disponibilité et leur accompagnement.

Merci également au BNETD et à son Directeur Général en mission hors du pays, ainsi qu’au DG de l’Ageroute, monsieur Pierre DIMBA pour son expertise et ses conseils avisés.

 

Monsieur le Premier Ministre,

Vos collaborateurs ont également partagé les difficultés de ce projet de fermeture de la décharge publique d’Akouédo.

13

Il s’agit notamment de messieurs Serrey Eiffel, FOFANA Mamadou, Mocktar TOURÉ, Sidi CISSÉ, et bien entendu, de votre directeur de cabinet AHOUTOU Emmanuel.

 

Distingués invités,

Mesdames et messieurs,

Si l’étude d’impact environnementale et sociale a été concluante, et si nous pouvons aujourd’hui organiser le lancement des travaux de réhabilitation de la décharge publique d’Akouédo, c’est tout naturellement parce que nous avons eu une alternative.

 

14

Je voudrais donc, continuer la série de remerciements en me tournant cette fois vers la délégation venue de Kossihouen, et remercier du fond du cœur, les populations de cette localité qui ont fait entièrement confiance au Président de la République et au gouvernement.

 

15

Elles ont en effet, favorablement accueilli à proximité de leur village, le nouveau Centre moderne de Valorisation et d’Enfouissement Technique des déchets solides ménagers et assimilés de l’agglomération d’Abidjan ; permettant ainsi au gouvernement de procéder enfin à la fermeture de la décharge d’Akouédo, avec son lot de désagréments et de nuisances.

Merci infiniment chers frères et sœurs de Kossihouen pour votre sens du patriotisme vrai.

 

Je voudrais enfin, Monsieur le Premier Ministre, fermer le chapelet de remerciements et me tourner cette fois vers mes collaborateurs avec qui nous avons commencé l’aventure de juin  2011 à novembre 2012, puis de janvier 2016 à ce jour.

La tâche n’a pas été aisée.

 

17

16

Je voudrais avec toute mon affection, que vous m’autorisiez à les féliciter pour leur endurance et leur sens de la responsabilité ; à les remercier pour leur disponibilité, leur patience et leur indulgence ; et enfin à leur demander humblement pardon pour les temps orageux vécus, mais qui nous aurons permis d’offrir aujourd’hui aux ivoiriens et au gouvernement, les délices de cet autre challenge.

Merci à monsieur le Directeur de cabinet  FOFANA Brahima ; au Conseiller technique Kamelan Omer ; à madame Nasséré KABA, Directrice de cabinet adjointe au ministère de l’Environnement; à madame la Directrice Générale de l’ANAGED, OUATTARA Sarran, à son Conseiller monsieur NADRO et tout son personnel ; au Directeur Général de l’Assainissement et de la Salubrité OUATTARA Lazéni et ses collaborateurs ; et enfin à tous les membres de mon cabinet que je ne pourrai citer.

 

Honorables invités ;

 

18

Nous vivons aujourd’hui les derniers moments de la décharge sauvage d’Akouédo, qui jour après jour, mois après mois, de manière irréversible, à compter de ce jour, cédera la place à un magnifique parc urbain qui fera la fierté des populations d’Akouédo, d’Abidjan et de la Côte d’Ivoire.

Au moment où des temps heureux se profilent clairement à l’horizon pour nos parents d’Akouédo, je m’en voudrais de ne pas saisir l’opportunité de cette tribune, pour leur rendre un hommage mérité.

 

19

Oui Monsieur le Premier Ministre, vos parents d’Akouédo village ont beaucoup souffert de leur proximité avec cette décharge qui a fini par faire de leur vie, un cauchemar. Car vivre en permanence à côté d’une décharge dont la gestion ne répond à aucune norme d’hygiène et environnementale n’est pas du tout aisé.

C’est le lieu pour moi de saluer leur patience, et de souligner par la même occasion, les importants efforts du Gouvernement à l’endroit du village d’Akouédo.

 

20

21

En effet, depuis la signature du protocole signé entre l’Etat de Côte d’Ivoire et le village d’Akouédo en 2010, le gouvernement a exécuté de 2011 à ce jour, de nombreux engagements sociaux pour un coût global de 05 milliards 680 millions 742 mille 815 FCFA, comprenant entre autres :

  • l’ouverture et l’amélioration du plateau technique du centre de santé qui est devenu un centre de santé urbain avec l’acquisition complète de tous les équipements nécessaires pour un montant de 378 292 132 F.CFA ;
  • la purge des droits coutumiers de la communauté villageoise sur un ensemble de parcelles de terrain de 293,2 hectares à hauteur de 2,932 milliards de F.CFencerclé  paiement à la communauté villageoise d’Akouédo d’une indemnité mensuelle de 5 000 000 de juillet 2010 à juin 2014, soit 240 000 000 F.CFA ;
  • le paiement, chaque année, des prises en charge scolaires et universitaires d’un montant de 15.000.000 F CFA de 2010 à 2012 ;
  •  

22

le paiement à la communauté villageoise d’un montant de 330.000.000 F CFA pour la réalisation des travaux