Actualités Sport Côte d’Ivoire : Sorti de sa réserve après un long silence /L’appel de Kone Cheick ...

Côte d’Ivoire : Sorti de sa réserve après un long silence /L’appel de Kone Cheick à l’union des ténors pour sauver le football ivoirien


Posté par le
Image du site www.unite.ci

unite.ci, Abidjan le 21 août 2019 : Acteur important du football ivoirien, Koné Cheick Oumar, a appelé ce mardi 20 août à un « sursaut national » pour relever le sport ivoirien de sa léthargie et faire face aux défis majeurs qui l’attendent dans quelques années.

Loin des radars depuis un an, notamment pour raison médicale, Koné Cheick Oumar est apparu en pleine forme pour une conférence de presse qu’il a animé ce jour face à des journalistes triés sur le volet.

A l’ordre du jour, la grave crise qui secoue singulièrement son club de cœur, l’Africa d’Abidjan et globalement le sport ivoirien qui va mal.

Selon KonéCo, les tensions qui entourent le football font peur. « Bien même plus que les élections présidentielles de 2020 » plaisante-il.

Mais à l’en croire, ces tensions ne peuvent se régler que dans la paix et dans la discussion. Voilà pourquoi il demande de ne pas politiser le débat, car, dira-t-il, « avec tout le vivier footballistique dont regorge la Côte d’Ivoire, nous pouvons y arriver. Nous devons profiter des Drogba, des Kalou, de personnes comme Jacques Anoma, Sidy Diallo et non les opposer. Ce sont des forces à ne pas laisser, » déplorant que lors des grands rendez-vous mondiaux et même de la Confédération Africaine de Football (CAF), les ivoiriens sont quasiment placés au second plan.

La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) va changer d’instance dirigeante d’ici Juin 2020. Koné Cheick a donc appelé les acteurs du football ivoirien tout mettre en œuvre pour réussir cette nouvelle mandature (2020-2024) qui arrive, car plusieurs défis attendent le sport ivoirien, à savoir la CAN 2021 au Cameroun, le mondial 2022 au Qatar et la CAN qu’organise la Côte d’Ivoire en 2023.

« Avec tous ces rendez-vous, il ne faut pas qu’on se rate. Cette mandature 2020-2024 sera très importante pour le sport ivoirien. Il faut qu’on arrive à associer nos énergies pour réussir cette mandature. On peut servir à tous les postes. Les aînés peuvent critiquer, mais doivent s’inscrire dans l’avancée pour le devenir du football ivoirien » a-t-il exhorté.

Ainsi, Koné Cheick appelle à un sursaut national et promet s’y investir personnellement.

« Nous devons avoir un environnement heureux accueillant. Des stades pleins. Je vais m’investir à 200% et ramener le goût d’aller au stade aux ivoiriens. Nous allons commencer à travailler maintenant pour ramener les ivoiriens au stade à travers la mise en place d’une structure qui va se charger de sensibiliser les amoureux du foot comme moi. Ce processus qui doit commencer maintenant. Il s’agit d’un chantier herculéen que nous allons entamer » s’est-il engagé 

Atapointe et PR