Actualités Économie Côte d’Ivoire : Filière agricole /L’OIAC présentée aux missions diplomatiques ivoi...

Côte d’Ivoire : Filière agricole /L’OIAC présentée aux missions diplomatiques ivoiriennes


Posté par le
Image du site www.unite.ci

unite.ci, Abidjan le 02 septembre 2019 : Les Chefs de Missions diplomatiques accrédités en Côte d’Ivoire des pays membres de l’Organisation Interafricaine de Café (OIAC) se sont rencontrés autour d’un déjeuner

A l’initiative du Dr KAWUMA Frederick, Secrétaire Général de l’Organisation Interafricaine du Café (OIAC), un déjeuner de travail s’est tenu entre les membres de l’OIAC et le secrétariat de l’Organisation le 16 Aout 2019 à l’Hôtel TIAMA-Abidjan (Côte d’Ivoire).

Les 25 pays-membres de l’Organisation se sont mobilisés en vue de prendre part à ce déjeuner dont l’objectif était de présenter l’Organisation aux chefs de missions diplomatiques accrédités en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire, troisième producteur africain de Café, et par ailleurs membre fondateur de l’OIAC, était représentée par une forte délégation conduite par SEM Aly TOURE, Représentant Permanent de la Côte d’Ivoire auprès des Organisations Internationales de Produits de Base et composée des responsables du Ministère du Commerce, de l’Agriculture, et du Conseil Café-Cacao.

Le Secrétaire Général de l’Organisation a échangé avec les Etats membres sur des points cruciaux pour le fonctionnement optimal de l’OIAC :

Les délégués ont remercié l’Etat de Côte d’Ivoire pour toutes les dispositions prises en vue de faciliter le travail de l’Organisation.

En effet, l’OIAC qui existe depuis 1960 et dont le siège est à Abidjan (Côte d’Ivoire), est un organisme intergouvernemental dont l’objectif est de souligner le rôle prépondérant du café dans le développement socio-économique de l’Afrique. Il s’agit par conséquent d’un instrument d’éradication de la pauvreté auquel la Côte d’Ivoire a adhéré depuis 1960.


Enfin, la Côte d’Ivoire par la voix de son Représentant Permanent, a indiqué la ferme volonté de son pays à collaborer avec les 24 autres membres de l’Organisation, en vue de participer à la renaissance du Café Africain

Une correspondance particulière