Actualités Politique MEETING DE MOBILISATION DU PDCI RDA : LES 18 ET 19 OCTOBRE 2019 PLACE JEAN PAUL II YAMOU...

MEETING DE MOBILISATION DU PDCI RDA : LES 18 ET 19 OCTOBRE 2019 PLACE JEAN PAUL II YAMOUSSOUKRO / DISCOURS DE MONSIEUR KOUACOU GNRANGBE K. JEAN, MAIRE DE LA COMMUNE DE YAMOUSSOUKRO


Posté par le
Image du site www.unite.ci

unite.ci, Abidjan le 21 octobre 2019  

         Excellence Monsieur Henri KONAN Bédié, Président du PDCI-RDA ;

  • Mesdames et Messieurs les représentants des missions diplomatiques :
  • Mesdames et Messieurs les vices présidents ;
  • Monsieur le Secrétaire Exécutif en Chef ;
  • Mesdames et Messieurs les membres des instances de notre grand parti ;
    • Délégués Départementaux et Communaux ;
    • Bureau Politique ;
    • Grand Conseil ;
  • Mesdames et Messieurs les Secrétaires Généraux de section ;
  • Mesdames et Messieurs les Présidents de comités de base ;
  • Mesdames et Messieurs les responsables des structures spécialisées ;
  • Mesdames et Messieurs les représentants des partis politiques frères ;

 

  • Honorables chefs coutumiers,
  • Mesdames et Messieurs les représentants de la presse nationale et internationale.

Mesdames et Messieurs les militants et sympathisants du PDCI-RDA, je suis infiniment heureux de m’adresser à vous en ma double qualité de Maire mais surtout de délégué Départemental du PDCI-RDA.

 «  La vie du Président Félix HOUPHOUET BOIGNY fut exceptionnelle. Ce fut, comme il est trop banal de le dire, un destin exemplaire. Un destin à l’échelle de notre humanité dont l’empreinte a marqué pour toujours l’Afrique et le monde par la force de ses convictions, la justesse de ses analyses et avant tout, par sa recherche permanente de la paix en toutes circonstances. »

Cette citation est de vous Monsieur le Président Bédié. Elle cadre parfaitement Félix HOUPHOUET BOIGNY.

Vous avez synthétisé en ces quelques mots celui qu’adversaires et disciples s’accordent à appeler le Sage, l’apôtre de la paix !

 

En cette journée mémorable, je voudrais avec déférence et joie saluer les vrais héritiers que vous êtes, vous les vrais Houphouëtistes unis et rassemblés ici à Yamoussoukro pour honorer et surtout porter témoignage de sa pensée profonde et vivifiante, de son action grandiose de développement, de sa philosophie humaniste basée sur la tolérance, la solidarité, l’amour et la paix.

Grâce à son génie politique, Félix Houphouët BOIGNY a su fédérer toutes les énergies et toutes les compétences depuis son mémorable discours du stade Géo André en tendant la main à ses adversaires, dans la concorde, dans le respect car il a su convaincre et non contraindre ses opposants à une marche forcée vers le parti unique.

 

Mesdames et Messieurs,

Chers frères et sœurs militants du PDCI-RDA,

En cette journée du souvenir, de la reconnaissance et de l’engagement pour l’avenir, je suis certain que les  militants du PDCI-RDA s’engageront à se conformer aux idéaux cardinaux du PDCI-RDA prônés par Félix Houphouët BOIGNY, dont le pardon.

Oui chers frères et sœurs, pardonnons l’offense, les quolibets, les anathèmes virulents, les reniements et démissions spectaculaires et incompréhensives dans nos rangs.

Même si les défections nous ont fait mal, très mal, ne rejetons pas nos frères et sœurs militants du PDCI-RDA pris dans la tourmente des vents contraires. Maintenons-leur la main tendue! Nous nous retrouverons. Comme dans la parabole de l’enfant prodigue, ouvrons leur nos cœurs et nos bras car Félix HOUPHOUET BOIGNY disait toujours que son cœur était si petit qu’il n’y avait pas de place pour la haine, mais seulement de l’amour. Remplissons nos cœurs d’amour, de compassion et de compréhension.

Dans sa sagesse légendaire, Nanan Félix HOUPHOUET BOIGNY nous a enseigné ceci : « il y a une école qui ne délivre jamais de diplômes ; c’est l’école de la vie ». Or Félix HOUPHOUET BOIGNY est en lui-même une école.

Parmi ces nombreux disciples, Henri KONAN Bédié est un héritier issu du sérail qui a fait ses classes lentement, patiemment.

 Bédié rassure par sa longue expérience et sa fidélité au PDCI-RDA. Chers militants, Bédié inspire confiance : nous avons raison de le suivre, suivons-le !

 

C’est le lieu d’adresser une reconnaissance particulière au Président  Henri KONAN Bédié.

Oui, Monsieur le Président Bédié, vous avez déjoué le piège visant la dissolution du PDCI RDA par absorption. Vous avez évité la seconde mort d’HOUPHUOUET BOIGNY en sauvegardant le plus beau et le plus symbolique de son héritage : le PDCI RDA, son instrument de lutte politique et son outil de développement. Je voudrais avec déférence, fierté et avec joie, vous remercier.

Vous êtes sans aucun doute le digne héritier et le continuateur de l’œuvre de Félix HOUPHOUET BOIGNY. Nous te suivons !

Militantes, militants, sympathisants du PDCI RDA, je m’en voudrais de terminer cette allocution sans m’acquitter d’un devoir de reconnaissance.

Au nom des populations de Yamoussoukro, des élus et cadres, au nom des chefs traditionnels et religieux, je voudrais dire merci à vous tous, rassemblés ici ce matin. Venus du Nord, du Sud, du Centre, de l’Est et de l’Ouest, vous prouvez par cette présence massive et joyeuse la vitalité du PDCI RDA, qui, comme le roseau plie mais ne se casse jamais. Avec vous et grâce à vous, le PDCI vivra, vivra, vivra.

C’est ici que je m’arrête.